Le Pineau des Charentes, entre tradition et modernité La culture de la vigne est apparue en Charentes à l’époque romaine; d’abord implanté en Saintonge, le vignoble s’étendit ensuite vers le Sud, l’Aunis et l’Angoumois.

Puis la ville de Cognac et les ports sur le fleuve Charente acquirent une grande notoriété dans le commerce du vin. Si l’origine du Pineau des Charentes n’est pas établie avec précision, il est toutefois une légende où l’on conte que le Pineau des Charentes est non seulement le fruit de la vigne mais aussi celui du hasard

En 1589, alors qu’Henri IV accédait au trône de France, un vigneron charentais, au cours des vendanges, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l’eau-de-vie de Cognac. Il remisa alors ce fût dans son chai.

Quelques années plus tard, lors d’une récolte abondante, la précieuse barrique lui devint nécessaire. Il eut alors la surprise d’y découvrir un merveilleux breuvage, limpide et ensoleillé comme la terre des Charentes. Le Pineau des Charentes était né. Depuis plus de quatre siècles, les vignerons respectent la même tradition et le même savoir-faire dans l’élaboration d’un produit unique et de grande qualité.

3-photos

PINEAU BLANC

Cépages : Ugni blanc
Vieillissement : 18 mois minimum, dont 12 mois en fûts de chêne.
Degré : 16 à 22%
Œil : robe pouvant aller d’un jaune paille à un vieil or aux reflets profonds. Des larmes régulières se forment rapidement autour du verre.
Nez : à la fois intense et élégant; d’une grande complexité, des notes de tilleul et de fleur de vigne se mêlent à toute une palette aromatique de fruits frais: pêche, prune, figue  amande, pruneau, pâte de coing, avec une pointe de vanille et de miel.
Bouche : après une attaque fraîche, le Pineau blanc offre rapidement une sensation d’ampleur et de générosité. Sa richesse aromatique s’exprime alors pleinement. Il est un vin fin et délicat.

pineau-blanc2
pineau-rouge

PINEAU ROUGE

Cépages : Cabernet sauvignon et merlot noir.
Vieillissement : 14 mois, dont 8 mois minimum en fûts de chêne.
Degré : 16 à 22 % du volume.
Œil : Robe acajou, rosé ou rouge intense, cuivré, reflets bruns.
Nez : Le Pineau des Charentes rouge est intense et généreux; son bouquet est une explosion de fruits noirs fraîchement cueillis, tels le cassis, la mûre ou la griotte, arômes sublimés par des notes d’épices, de réglisse, de cannelle et de vanille.
Bouche : Attaque souple, générosité et puissance des notes de fruits rouges, excellente persistance aromatique.

PINEAU VIEUX

Cépages : Ugni blanc.
Vieillissement : 60 mois minimum, dont 36 mois en fûts de chêne.
Degré : 16 à 22%
Œil : robe pouvant aller d’un vieil or aux reflets profonds. Des larmes régulières se forment rapidement autour du verre.
Nez : à la fois intense et élégant; d’une grande complexité, des notes de  fleur de vigne se mêlent à toute une palette aromatique de pruneau, pâte de coing, avec une pointe de vanille et de miel.
Bouche : après une attaque fraîche, le Pineau blanc offre rapidement une sensation d’ampleur et de générosité.

pineau-vieux
pineau-pack

Coffret découverte

Découvrez la gamme complète
blanc, rouge et vieux
dans des bouteilles uniques